RIAD HANNAOUI MOULAY IDRISS ZERHOUN

Moulay Idriss 1er

 
Naissance d'une nation
 
Tombeau de Moulay Idriss 1er
 

Fuyant les combats fratricides entre factions musulmanes en Orient lors de la chute de la Dynastie des Omeyyades à Damas, un prince arabe (on dit aussi chérif) se réfugia dans le Moyen Atlas au Maroc, alors appelé Al Maghreb Al Aqsa. Son nom est Idriss et n'est autre qu'un petit-fils d'Ali et de Fatima, la fille de Mahomet.

 

Idriss fût accueilli par la tribu berbère des Aouraba, qui vivait autour de Volubilis (Oualila en berbère), une ville créée par les Romains au coeur de la Maurétanie Tingitane. Reconnu comme roi, le nouveau venu rejeta l'autorité du calife de Bagdad et prend le nom d'Idriss 1er.

 

Après trois ans de règne, il fût assassiné par un agent du calife abbasside Haroun al-Rachid.  Mais il laissa une femme enceinte. Celle-ci donna le jour à un fils qui a régné plus tard sous le nom d'Idriss II.

 

Le nouveau roi unifia le nord du Maroc autour de sa dynastie, les Idrissides. Il quitta Oualila et transféra sa capitale à Fès, dans une magnifique vallée du Moyen Atlas. La ville est devenue ainsi le premier foyer de la culture marocaine.

 

Le Royaume allait alors vivre dans une parfaite indépendance, non sans développer des relations étroites et parfois violentes avec l'émirat arabe de Cordoue, en Espagne, et, plus tard, avec les monarchies catholiques de la péninsule comme avec la Turquie ottomane.

10

 

Page d'accueil

P1070450__640x480_

 

outils webmaster



05/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres